Irresponsabilité et inconséquence quand tu nous tiens…

Suite aux barbaries du vendredi 13 novembre il a été déclaré une situation de guerre. Mais ne l’était-elle pas de longue date ? Le massacre du 11 janvier et autres menaces n’étaient-ils pas assez clairs ?

L’horreur va-t elle briser les dogmes ?

Bien campé sur des dogmes indéracinables, l’État s’était positionné fermement sur différents points. Par exemple de ne pas livrer de frégate à Mr Poutine, de ne pas faire d’alliances avec lui ou avec le président syrien, de ne pas fermer ses frontières aux réfugiés et de condamner les personnes qui ne savaient pas ce qu’elles disaient en affirmant que des terroristes infiltraient l’Europe par les réseaux de migrants…

Aujourd’hui, comme le disait Monsieur Barbier sur I télé, nous assistons à des virages à 180 degrés du président ; voulant faire alliance avec celui, voire ceux, qu’il condamnait récemment (présidents syrien et russe), nos frontières sont désormais fermées, et les propos de Madame Morano critiqués de façon impitoyable, sont maintenant repris avec panache ! Que dire de ceux qui s’enorgueillirent et critiquèrent certains partis extrêmes, en proclamant que la France était une terre d’accueil où chaque religion pouvait être pratiquée librement et qui, suite au sinistre vendredi 13, organisent maintenant l’expulsion des radicaux et leur dénationalisation, comme le conseillait ceux qu’ils critiquaient ? En fait, au delà des dogmes criminels dans lesquels nos leaders sont enfermés, ne sommes-nous pas tous d’accord sur des notions de bon sens ? La guerre n’était-elle pas déclarée le 11 janvier ? Les extrémistes ne devraient-ils pas avoir déjà été expulsés depuis bien longtemps? N’étaient-ils pas déjà connus ?
Que vont répondre nos leaders à ces questions, aux proches de ceux qui sont tombés ?

On continue dans l’inconséquence et l’irresponsabilité ?

A noter le formidable élan de cohésion nationale, d’amour, de gratitude qui se dégage de ces atrocités. Cet attentat forge la détermination de passer à l’attaque, d’organiser une réplique structurée, de permettre à des forces alliées de venir soutenir la situation de la France : il apparaît clairement que l’on sortira de cette situation plus fort, plus déterminé, plus aguerri… et chaque attentat futur aura tendance à produire cet effet !

Mais pour chacune de nos répliques, n’en sera t-il pas de même pour l’ennemi ?

Loin de moi l’idée qu’il ne faille pas mettre fin à ces agissements barbares !

Mais serait-il bon de s’attaquer aussi aux racines de ce mal? Va t-on aussi s’attaquer à ceux qui les financent ? Et surtout aux causes pour lesquelles des jeunes en arrivent à se faire exploser ?

Qui est responsable ?

Sur quel terreau poussent les extrémistes ? Si ce n’est notamment sur la situation d’impuissance et de ras le bol ? Car, bien isolés dans leurs bulles les déconnectant de la réalité, des gens, les dirigeants prennent des décisions, continuent aveuglément à suivre leurs dogmes, « intouchables », pris dans le piège du politiquement correct, ils veulent progresser dans les échelons du système, quitte à faire perdurer des systèmes criminels et irrespectueux d’endettement, de pollution, d’injustice. L’extrémisme séduit alors les plus faibles d’esprit car il donne l’illusion de pouvoir influencer ces injustices.

Qui alimente les tensions, qui font voter ou faire n’importe quoi aux gens ?

Si ce n’est ceux qui dirigent ainsi ? Comment interpréter la notion d’égalité lorsque des minorités brulent impunément des voitures, et qu’un contribuable honnête est mis sous pression au premier Km/h au dessus de la limite de vitesse sur la route?
Tout effet à une cause, alors soignons la!

 

2 commentaires
  1. Comme ces choses la sont bien dites.

    Puisse ce discours écrit, toucher nos dirigeants intouchables !l’exemple devrait venir d’en haut.

    Nous ne sommes pas en République avec nos valeurs liberté égalité fraternité mais dans une Monarchie souveraine qui porte le nom de République Laïque Pays des Droits de l’Homme .

    Espérons que les ajustements des GPS du plus grand nombre de personnes donneront une force d’ouverture , de fluidité , de décisions dans le bon sens,de prévoyance,et de discernement le plus juste possible pour le bien de l’humanité toute entière .

  2. Toujours dans le même esprit, entièrement d’accord avec tes idées, ta logique.

    Je te souhaite malgré l’état de notre pays une super année année personnelle et professionnelle sans exclure bien sûr la santé.

    Dom

Laisser une réponse